comment être une bonne maman

Comment être une bonne maman en 8 leçons?

Mais comment être une bonne maman?

Et voilà. Félicitations. Vous êtes passée de l’autre côté de la barrière, vous êtes la maman de quelqu’un. Détendez-vous, respirez, vous allez apprendre à vous rencontrer. On vous donne quelques tuyaux pour savoir comment être une bonne maman pour ce quelqu’un 🙂

Hey, cher bonne maman, on vous invite à faire lire cette liste à papa, vous aurez de quoi débattre! Dites-lui que c’est une pro de la petite enfance qui l’a rédigée, elle saura que vous êtes un belle gosse, héhé. Vous pourrez aussi comparer vos conseils mutuels: http://superpoppins.com/quest-quun-papa/

comment être une bonne mère

comment être une bonne maman

Déjà, PRENEZ SOIN DE VOUS. On vous explique dans cet article comment le faire: http://superpoppins.com/droit-femme-enceinte-interview-de-moi-meme/

1. Oubliez cette histoire d’instinct maternel, foi de pro de la petite enfance, c’est une légende urbaine. Cela s’apprend de devenir parent, et c’est un long chemin. Et dès que vous pensez avoir une recette, bim, votre enfant grandit et n’est pas dupe, il faut apprendre de nouveau. Comment être une bonne maman? Voici comment être une bonne mère: laissez-vous le temps d’apprendre.

2. Ce n’est pas parce que vous l’avez porté en vous pendant 9 mois que vous communiquez par télépathie.  Dire vos ressentis avec des mots, cela aide. En le laissant à sa place d’enfant, hein, il n’est pas non plus concerné par tous vos petits états d’âmes ou vos histoires d’adulte. Et quand vous avez adopté, c’est pareil: PARLEZ AVEC DES MOTS 🙂 Comment être une bonne maman? Voici comment être une bonne mère: expliquez-lui le monde autour de lui, il n’en connaît encore AUCUNE règle.

3. Trompez-vous: et recommencez, c’est ainsi que l’on apprend. Et dites-le. Maman apprend. Les parents parfaits font des enfants malheureux parce qu’ils ne laissent aucune marge d’erreur à leurs enfants. J’ai vu un nombre incalculable d’enfants tristes en crèche et en jardin d’enfants, ou bien qui développent des troubles alimentaires et dermatologiques à cause de leurs parents control-freaks. Si vous saviez à quel point les pros voient de votre intimité, votre façon d’éduquer… Et ils ne vous jugent pas. Ils sont là pour vous accompagner. Comment être une bonne maman? Voici comment être une bonne mère: ne soyez pas parfaite. Les mamans parfaites font des burn-outs, parce que c’est une position intenable pour tout le monde, en témoigne cet article de Psychologies: http://www.psychologies.com/Famille/Etre-parent/Mere/Articles-et-Dossiers/Meres-epuisees-gare-au-burn-out

4. Apprenez à faire confiance en les pros de la crèche ou en la nounou. Cela prend du temps, certes, cela ne se décrète pas. On rappele ici à quoi sert le diplôme petite enfance:http://superpoppins.com/a-quoi-sert-un-diplome-petite-enfance/ Prenez donc le temps d’apprendre à leur faire confiance, de manière tout à fait pragmatique. Ils ont choisi et aiment leur métier. Ils sont compétents à un point que vous ne soupçonnez parfois pas. Bien entendu, ils y a des incompétents partout, mais c’est l’exception, pas la règle. Votre enfant saura très bien vous montrer si cela se passe bien dans son mode d’accueil ou de garde. Comment être une bonne maman? Voici comment être une bonne mère: passez-leur le relai, cela vous soulagera, promis! Et quand vous n’êtes pas d’accord, dites-le, mais en cherchant une solution qui ferait consensus, pas en remettant toute leur compétence en question (les pros petite enfance sont des gens susceptibles, il faut bien l’admettre ;-)). Et quand vous avez une doute, essayez quand même leur proposition, vous pourriez bien avoir des surprises.

5. D’ailleurs, passez le relai au papa, à la tata, au cousin, passez le relai à la famille, aux amis bienveillants. Votre enfant va vivre dans le monde, et le monde est peuplé de gens qui auront des visions  différentes de la vôtre. Mais c’est ainsi qu’il va se forger une personnalité la plus équilibrée possible: en se confrontant au monde. Bon, ne le confiez pas non plus au premier venu non plus hein 😉 Mais un lien solide avec votre enfant, c’est aussi le fait de pouvoir se séparer en ayant la certitude que l’on se retrouve. C’est fondamental. on a le droit d’être triste de se quitter un petit moment, mais on peut se rassurer en sachant avec conviction qu’on va se retrouver plus tard… Comment être une bonne maman? Voici comment être une bonne mère: quittez-le et retrouvez-le en toute confiance.

6. Soyez authentique: dites ce que vous pensez, pensez ce que vous dites. « maman est très fatiguée », « maman est triste de devoir retourner au travail », « maman n’a pas encore confiance en la nounou, mais elle va apprendre à la connaître et cela ira » (parce que OUI, vous avez le droit d’avoir des limites, des doutes, d’être humaine en fait 😉 Comment être une bonne maman? Voici comment être une bonne mère: soyez humaine!

7. Votre enfant sera toujours plus difficile avec vous exactement parce que vous êtes son principal référent affectif. Un instinct archaïque fait que votre jeune enfant  se plaindra moins à l’extérieur qu’auprès de vous, pour des raisons de survie. En gros, avec vous, il est en confiance et il se permet donc de « craquer », alors qu’il se retient plus avec autrui. Pour ces raisons, il s’endort pus difficilement avec vous, il mange plus difficilement avec vous qu’à la crèche ou bien avec sa nounou, ou encore ses grands-parents… Qui ne se privent pas de vous dire comment être une bonne maman ou une bonne mère, d’ailleurs.

8. Faites comme vous pouvez, ainsi va la vie, tomber 7 fois et se relever 8. Comment être une bonne maman? Voici comment être une bonne mère: relativisez! « Petits enfants, petits problèmes  » 😉

No Comments

Post a Comment