psychologie enfance

Quelques notions de la psychologie de l’enfance

La psychologie de l’enfance est un excellent outil pour lui expliquer simplement les choses . m

Vendredi 18 Novembre.

En tant qu’éducatrice de jeunes enfants (EJE), j’ai été formée en psychologie de l’enfance, ainsi qu’en pédiatrie et en pédagogie. Autant d’outils qui rendent ma pratique auprès d’eux qualitative et pertinente. Comme en témoigne cette histoire…

J’anime un atelier d’éveil sensoriel à l’Espace Ludo, un endroit super chouette de l’avenue Secrétan dans le 19ème arrondissement, où j’officie avec Super Poppins.

Il y a une fillette de deux ans et demie environ, qui est venue avec sa maman et son petit frère de quelques semaines à peine.

Je suis assise sur un gros coussin en forme de coccinelle, sur lequel je me cale le dos confortablement, ce qui me soulage. La fillette me demande : « pourquoi tu es assise sur ce coussin ? »

  • Parce que j’ai mal au dos.
  • Pourquoi tu as mal au dos ?
  • Parce que j’attends un petit bébé, là dans mon ventre, et qu’il s’installe doucement, il prend sa place, alors mon corps doit s’adapter à lui.
  • Pourquoi tu attends un petit bébé ?

(Je réfléchis, parce que j’ai bien l’impression que cette petite fille va me poser la question de l’origine, le GRAND pourquoi de la vie, celui que l’on se pose tout au long de sa vie, c’est une question, dans la psychologie de l’enfance, qui revient souvent).

  • Parce que son papa et moi, nous l’avons beaucoup voulu, je pense. Alors on l’a appelé, et puis le bébé est arrivé dans mon ventre, tu vois, il nous a choisi.
  • Il a mis sa petite graine, le papa, et après, le bébé il va sortir par ta zezette.
  • Oui, exactement.

 

Cette conclusion est amusante, mais elle en dit long sur la psychologie de cette enfant. La maman de la fillette et moi reparlons de cet échange par la suite. Je lui évoque l’épisode de Théophile et la mort (http://superpoppins.com/le-conseil-de-la-pro-de-la-petite-enfance/).

Les jeunes enfants, lorsqu’ils posent aux adultes les questions de vie et de mort, d’après moi, ne demandent pas les techniques. La question est métaphysique, elle n’est pas que de l’ordre de la psychologie de l’enfance.

En tous cas, je ne pense pas qu’il s’agisse du comment on vient au monde ou bien on le quitte, mais bien le sens de la vie et de la mort, le GRAND pourquoi.

Si on peut leur donner quelques détails techniques, il me paraît encore plus intéressant de répondre en toute authenticité. Et de parler de ses propres croyances, si l’on en a. Et de leur dire que l’on ne sait pas.

Parce qu’à ce jour, le sens de la vie, c’est un peu à chacun de se raconter sa propre histoire avec cela…

No Comments

Post a Comment