Le rhume et son remède: le grog pour femme enceinte

pictos-02

Dimanche 6 novembre.

 

Attention, les conseils ci-dessous s’appliquent à un petit rhume passager. Je ne le soulignerai jamais assez, en cas de doute : CONSULTEZ LE MEDECIN.

Vous vous réveillez avec un robi-nez qui semble ne plus vouloir arrêter de couler, des sueurs, et des courbatures partout.

La veille, vous avez vu l’échographe pour la deuxième fois, comme convenu, et Mignoux était avec vous, et le médecin vous a confirmé que tout allait bien, Mignoux était ému, comme intimidé. Junior a refait sa petite danse de l’échographie, mais encore plus spectaculaire cette fois-ci puisqu’il (elle?) vous a montré ses jambes, le haut de sa tête et a même pris une pause étonnante avec son poing, comme s’il (elle?) faisait partie d’un gang américain. Vous étiez bouche bée, avec Mignoux, et émus, tout en écoutant le cœur de votre enfant, vous étiez… calmes, et rassurés par le docteur qui vous confirme que tout part très bien. Et que vous allez pourvoir commencer à l’annoncer.

Et puis ce matin…

Patatras, c’est la déglingue, tout fiche le camp dans votre corps endolori.

C’est le vilain rhume du mois de novembre qui serait passé inaperçu dans un état « normal », mais porter le secret miraculeux de la vie vous rend un peu plus vulnérable.

JOIE, c’est samedi, vous pouvez donc passer la journée au lit en binge-watchant des séries américaines ou bien en lisant la série « l’arabe du futur » de Riad Sattouf, que vous aurez emprunté à la bibliothèque la veille.

Et vous aurez aussi droit à votre:

Grog pour femme enceinte: 

Dans une tasse de 500 ml, presser le jus de 2 clémentines et ajouter un zeste de citron, du miel, de la tisane, de l’eau bouillante, avalez avec un paracétamol . Les deglingos y ajouteront 1 goutte d’alcool: qui suis-je pour juger?

Enceinte, l’alcool est absolument à proscrire, vous le savez.

Mais dans ce cas, L’UNIQUE GOUTTE que vous aurez ajoutée à votre grog se dilue dans l’eau chaude, donc si vous voulez ajouter 1 goutte d’alcool, qui de toute façon s’évapore dans l’eau bouillante, (pas plus, hein, là je vous jugerai!), ma foi…

Après ce traitement, resservez-vous une grande tisane que vous boirez lentement dans un bain très chaud dans lequel vous aurez mis du gros sel (vous pourrez vous gargariser avec et les vapeurs vous dégageront un peu les bronches.

Et ajoutez 1 goutte de l’huile de massage à l’arnica de Weleda, pour détendre vos muscles.

Passez la journée au lit, et sirotez de grands verres de 500 ml de jus de fruits que vous aurez vous-même mixés: à base d’orange, de banane et de fruits rouges (avec un zeste de gingembre et un peu de menthe, vous trouverez ceux-ci au rayon herbes à Picard et ils font de très bons petits plus, avec parcimonie).

Privilégiez la viande rouge (bien cuite, si vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose).

Évitez yaourts et produits laitiers, miettes (ça irriterait votre gorge).

Buvez. Beaucoup.

Une petite nausée passagère peut se produire.

Sucez des bonbons à l’eucalyptus, cela peut aider.

Et patientez avec courage, ce moment désagréable passera demain, normalement.

La nuit venue, il se peut que vous ayez un peu de température avant de vous coucher : si tout va bien, ce moment sera le « climax » de votre journée maladie.

Passez une nuit infernale ponctuée de cauchemars bizarres ou vous vous disputez avec une personne que vous aviez oubliée, pour vous rendre compte que vous vous fichez en fait complètement de cette personne.

Et vous vous réveillez comme neuve – mais non sans avoir râlé dans votre sommeil et enguirlandé le pauvre Mignoux qui n’aura pas beaucoup mieux dormi que vous…

Et sans rancune, vous serez fraîche et dispose, comme neuve le lendemain matin.

Si vous ne vous sentez pas mieux, consultez un médecin parce qu’une femme enceinte ne doit pas rester dans cet état plus de 24 heures.

Un petit rhume passager n’est rien de préoccupant, mais au moindre doute, ou après 24 heures sans amélioration, mieux vaut prendre un avis médical pour ne pas prendre de risques.

Voilà!

No Comments

Post a Comment